Le conseil municipal de la ville de #THIERS “se lâche” sur “Thiers Nouveaux Mondes” (#TNM).

Le premier adjoint l’a bien précisé, “je n’ai cité personne”, pourtant, il était bien clair que la cible était l’association Thiers Nouveaux Mondes et ses actions citoyennes. En cette fin de conseil municipal du 30 septembre 2019, la chasse est ouverte :

M. Meftah lance les débats en se plaignant de tracts sur lesquels des allégations mensongères sont portées, comme le coût de la rénovation de la piscine Barnérias soi-disant annoncé à 1,5 Meuros, ou encore des problèmes imaginaires d’assainissement sur le secteur d’Iloa.

Concernant le budget évoqué, il oublie que c’est Claude Novotny qui l’a annoncé en conseil municipal en parlant du rapport APAVE qui chiffrait entre 250.000 et 1,5 M€ les travaux de restauration de la piscine Barnérias. Dans l’esprit de TNM, il s’agit bien d’un montant nécessaire à la levée des risques pour la reprise de l’activité nautique, nullement pour la remise à neuf du site. Et nous avons toujours communiqué en ce sens.

Quant au chiffre de 6,5 M€ annoncé par M. Mefhtah pour la réhabilitation de la même piscine, il demeure bien inférieur aux 12,5 M€ prévus pour le projet d’Iloa.

Concernant les risques d’insuffisance du réseau d’assainissement, il ne s’agit pas d’imagination, mais bel et bien d’informations provenant du service assainissement. TNM évoque juste une crainte qui n’a été ni confirmée ni infirmée, hormis par M. Meftah, mais devons-nous le croire. Il existe, semble-t-il, un rapport sur l’état du réseau d’assainissement demandé par un élu, TNM cherche à se le procurer pour en savoir plus.

Interpellés par un élu de l’opposition sur le manque de dialogue entre les élus de la majorité et le reste du monde, M. Sabatier prend le relai en prétendant être allé à plusieurs réunions de cette association (nous ne l’avons vu qu’une fois) pour y constater que le dialogue est stérile, que ses membres posent toujours les mêmes questions et que malgré ses réponses précises qui ne les satisfont pas, ils reposent encore les mêmes questions sous une autre forme. Viennent ensuite les médiocres sarcasmes sur l’importance de la piscine à proximité de la gare quand la ligne vers Boën réouvrira, ou sur la possibilité d’accueillir une équipe sportive pour l’entrainement lors des JO de 2024. Ces interprétations primitives de la ligne de conduite de TNM auront au moins réussi à faire rire l’assistance. 

Ce qu’il ne dit pas, c’est qu’aucune de ses réponses n’est appuyée par des documents que TNM réclame (rapports d’expertise de la piscine Barnérias, devis, plans, dossier technique du projet Iloa) et qu’il n’est pas en mesure de nous remettre.

Mme Munoz ira également de son couplet sur la transparence de la municipalité, mais toujours pas d’explications sur ces documents pourtant réclamés par écrit et toujours pas obtenus. Face à ce manque de transparence, la CADA a été saisie par TNM un mois après une demande écrite officielle de notre association restée sans réponse.

Une fois le conseil terminé et la parole enfin donnée au public, un membre de TNM intervient sommairement pour attirer l’attention sur le fait que l’appel d’offres n’a aucune chance d’aboutir dans les délais annoncés et selon les mêmes bases que le précédent, et propose que les devants soient pris pour anticiper un échec du projet.

Il s’indignera également devant l’attitude de certains élus qui profitent de l’absence de droit de réponse pour “se lâcher” unilatéralement sur une association citoyenne. 

Nous garderons une note positive de la séance et un espoir sur le mot de la fin de M. Meftah qui nous a promis un accès en consultation aux documents réclamés. 

Bien-sûr, ne cherchez pas la preuve de ces faits sur la vidéo du conseil municipal, la fin a été soigneusement tronquée, y compris la promesse du 1er adjoint, cqfd.

NB : Puisque l’on est dans les mensonges, M. Meftah a prétendu que le nouveau marché avait été alloti en deux prestations distinctes (construction de la piscine d’une part, exploitation et maintenance de l’autre). Il n’en est rien. Le nouvel appel d’offre est identique au précédent et est un marché global de performance non alloti. Il ne comporte, de surcroît, aucune clause technique ou administrative.

Spread the love

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *